Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Ici on discute ou se défoule sur tout ce qui à rapport avec la polémique propre aux véhicules électriques: les médias et le véhicule électriques, information ou désinformation ?propre ou polluant ? complot des lobbies ou pas ? Comparaisons/rentabilité ou pas etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1072
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » lun. 07 01 , 2019 1:51

Pour les gros engins de chantier, un moteur électrique peut assurer niveau puissance, et on peut y mettre un poids et volume énorme de batteries. Le premier hic étant l'accès à de l'électricité pour la recharge sur certains chantiers isolés. Le second hic serait le coût des batteries. Un système à hydrogène ferait peut-être mieux l'affaire...
Peugeot 106 (1997)
Trottinette à réviser

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1072
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » lun. 07 01 , 2019 1:59

triphase a écrit :
dim. 06 01 , 2019 19:37
Un groupe électrogène mû par un moteur électrique, voilà une bonne idée!

Pour les bateaux, je verrais bien l'idée pas tout à fait nouvelle d'utiliser directement la force du vent, vous croyez que ça peut marcher? :P

Merci. Le moteur électrique du groupe électrogène sera alimenté par un générateur à gaz recyclé lui même alimenté en gaz en le branchant sur l'échappement d'un moteur à mazout. J'ai déjà trouvé la marque: "Zinagaz" !
rover17 a écrit :
lun. 07 01 , 2019 0:36
Ah oui , Cousteau avait fait construire un bateau avec une turbine verticale , système qui pourrait recharger des accus puis moteur électrique
Je pense que le système n'est pas électrique mais directement, mécaniquement couplé à l'hélice... A vérifier...
Image
Peugeot 106 (1997)
Trottinette à réviser

ncaar
Messages : 1274
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 93 MK

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par ncaar » lun. 07 01 , 2019 9:01

En fait, les turbovoiles de l'Alcyone n'étaient pas des voilures tournantes (donc entrainées mécaniquement en rotation), mais des voiles à profil épais (donc à manœuvres classiques). L'originalité en était un système d'aspiration interne visant à augmenter la dépression générée par le vent sur le profil et donc à en augmenter l'efficacité. Comme tout voilier, l'Alcyone ne pouvait se déplacer qu'en présence de vent relatif, quitte à le générer au moteur en cas de calme plat.
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
triphase
Messages : 9617
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par triphase » lun. 07 01 , 2019 12:41

Dans chacune des "turbovoiles" de l'alcyone il y a une soufflante qui envoie un flux d'air vers le bord de fuite de l'extrados de l'aile. Donc pas de production d'électricité, au contraire, consommation de carburant, mais faible par rapport à celle d'un moteur de propulsion. Et manœuvre du bateau très simplifiée par rapport à celle d'un voilier "classique". Il est possible que le système génial de l'alcyone soit déjà un peu obsolète par rapport à ce qu'on peut faire avec des "ailes" bien profilées et ne nécessitant pas de soufflante.

Ah, la marine à voile... C'est pas l'homme qui prend la mère, c'est l'amer (bière) qui prend l'homme! tatata.... :P
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 10388
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par moulino51 » mer. 09 01 , 2019 14:20

Vaste débat, mais dépends des termes ou la question est posée,
élecolo a écrit :
dim. 06 01 , 2019 13:01
quel pourcentage des collectionneurs d'ancienne auto serait susceptible d'embrasser le principe de la conversion électrique ? C'est-à-dire de soutenir un tel projet de demande de simplification administrative par solidarité avec les bricoleurs voire les garages et petits ateliers ? Et ce, même si les collectionneurs d'ancienne auto ne sont pas eux-mêmes disposés à l'électrification ?

Faudra-t-il attendre des lois empêchant la libre utilisation des anciennes à moteur thermique pour que leurs possesseurs se joignent à un mouvement d'électrification ?
Le pourcentage sera bien sur a zéro pour les véhicules de collection, possédant plusieurs voitures dites "de collections" je n'en modifierais aucune en électrique, mais pour des véhicules plus récents (moins de 25 ans) pourquoi pas.
Il ne faut pas comparer les usages, les voitures dites "de collections" roulent rarement et il serait imprudent de les classer dans les véhicules les plus polluants vu leur très faible kilométrage annuel (la plupart de mes véhicules de collection n'ont pas roulés depuis plus de 10 ans)
Si on prends un véhicule de moins de 25 ans, il y aura deux questions a se poser avant un swap en électrique : le kilométrage et l'état global, car je ne pense pas qu'un électromobiliste ai envie de rouler dans un tas de ferraille.
Il faudra donc que le véhicule soit en parfait état d'entretiens et que ses intérieurs et extérieurs soient impeccables avant d'envisager la modif.


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1072
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » mer. 09 01 , 2019 14:39

Intéressant. Ta perspective est disons, "actuelle" ou "présente". Pour se projeter dans l'avenir, il est envisageable que ces voitures (si elles ont une valeur esthétique / sentimentale pour leurs futurs possesseurs), soient converties.

Par ailleurs, c'est un peu l'histoire de la poule et de l’œuf. Les anciennes roulent peu en partie parce qu'elles consomment, polluent et sont peu fiables ou parce que l'on ne souhaite pas les endommager / les user. Si la fée électricité les transformait d'un coup de baguette magique, le propriétaire de ces voitures aurait peut-être très envie d'en faire son véhicule du quotidien.

L'électroconversion à l'américaine se fait dans un pays où la voiture est reine. Tant par l'usage que par la perception "symbolique" (attachement sentimental et statut affiché).

Je suppose qu'il y aura un profil type de collectionneur rétroélectromobiliste: possède une voiture donneuse propice à l'électrification (pas un tas de boue), pas puriste, avec du fric, veut utiliser la voiture régulièrement (peut-être en faire sa voiture principale ou unique ou de vacance), écolo, économe, volonté de se la péter avec une conversion rare ou volonté de circuler librement dans une zone interdite aux thermiques.

ps: il n'est effectivement pas utile d'électrifier un véhicule de musée ou qui ne roule pour ainsi dire jamais. La philosophie des électrifieurs est de remettre sur les routes les belles voitures anciennes. Je trouve cela admirable de maintenir en vie et en usage de belles voitures. Sans jeu de mot, c'est leur essence que de rouler... La conversion n'est donc rien de moins qu'une nouvelle vie, une résuscitation. (pfiou, dur à écrire ce mot!)
Peugeot 106 (1997)
Trottinette à réviser

Avatar du membre
triphase
Messages : 9617
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par triphase » mer. 09 01 , 2019 16:57

Le problème, c'est que les voitures de plus de 15 ans à fort kilométrage ou qui ont souvent couché dehors se transforment irrémédiablement en tas de boue. Et il en sera de même de VE récents. Parce que la mécanique s'use (suspension, direction etc...), parce que la ferraille rouille, que les plastiques se décolorent, deviennent cassants, les tissus s'usent et se déchirent (le cuir aussi), les rossignols s'installent partout, et je ne parle même pas de cette saloperie universelle de phares en polycarbonate qui attrapent la jaunisse. tout cela ne donne pas (ou plus) envie de se décarcasser pour électrifier. :roll:

Ah oui, et l'électronique qui vieillit mal (condensateurs chimiques, codes erreur, connectique).

A la rigueur une Jaguar XJ ou une Rolls... :mrgreen:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 10388
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par moulino51 » mer. 09 01 , 2019 17:11

triphase a écrit :
mer. 09 01 , 2019 16:57
A la rigueur une Jaguar XJ :mrgreen:

Sacrilège, je ne vois pas démonter le 6 cylindre de ma MK1 de 58 pour lui mettre un moteur électrique, et puis de toute façon dans l'esprit électromobile, il faut du léger :lol: Donc modif a prévoir sur le trèfle de 1925 (mais même pas en rêve :mrgreen: )


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1072
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » mer. 09 01 , 2019 17:15

Très justes ces arguments! Je n'y avais pas pensé. :roll:

Si les véhicules sont effectivement devenus des choses à obsolescence programmée, y compris l'électronique, alors l'idée de les "sauver" ne s'applique pas. Et n'est pas économiquement viable... L'électrification serait donc plutôt une lubie de riches ou de bricoleurs sans dimension universelle (sans application pratique universelle) ?

(on ne parle ici que des voitures).

ps: à l'obsolescence programmée s'ajoute la sécurité (airbag etc) et la conduite autonome qui vont disqualifier beaucoup de véhicules même électriques... Mais on a encore au moins une génération de voitures neuves (en grande partie thermiques, snif) avant que cela ne se généralise... Un jour peut-être les voitures non autonomes seront illégales. Conduire deviendra un truc dépassé et désuet dont on parle en racontant le bon vieux temps, comme de tendre le bras pour tourner... Ou tourner la manivelle pour démarrer... Ou vidanger l'huile...
Peugeot 106 (1997)
Trottinette à réviser

decol2
Messages : 367
Enregistré le : lun. 22 10 , 2007 18:11
Mes véhicules : Saxo EL 98 (3p) - Peugeot iOn 2018
Localisation : FR - 69 - Marcy l'Etoile

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par decol2 » ven. 11 01 , 2019 19:40

Et si tous les constructeurs imitaient Aston Martin, qui va proposer la conversion de ses anciens modèles à l'électrique ?
C'est ici
Et en plus c'est une conversion réversible !
On peut rêver...

rover17
Messages : 802
Enregistré le : ven. 05 10 , 2007 19:17
Localisation : Charente maritime

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par rover17 » dim. 13 01 , 2019 1:01

J'ai un vieil espace 2 , caisse en fibre , chassis galva , pas d'électronique , de multiplexage , de la place pour un double plancher ... il serait prêt pour une nouvelle E-vie

En fait je crois que le problème serait plus dans la fixation du pack de batterie (assurance) plutôt que du GMP
Le VE , j'y viendrais ...

Avatar du membre
triphase
Messages : 9617
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par triphase » dim. 13 01 , 2019 1:54

Aston Martin, comment dire.... Ils ne font pas des voitures à 10k€! Et peuvent donc se permettre de vendre des conversions aussi chères qu'une Tesla neuve. De plus le Royaume Uni a au moins cela de bien, c'est qu'il est bien plus libéral sur les autorisations de circuler des véhicules convertis que tous les autres pays européens. En la matière la France fait figure de dinosaure soviétique.
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

filomat
Messages : 2607
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par filomat » dim. 13 01 , 2019 11:49

La France préserve avant tout ses emplois, et, accessoirement, les dividendes versés aux actionnaires de l'industrie automobile.... Ou bien l'inverse :(
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1072
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » dim. 13 01 , 2019 16:41

Vos réactions sont intéressantes. pour mémoire, le sujet de ce fil est justement de trouver le moyen de FORCER l'état français (y compris administratif) à faciliter la conversion, dans les faits. Se plaindre n'est donc plus tellement pertinent. Inutile de déplorer les limites actuelles. On peut se contenter d'en faire un constat précis et objectif. Mieux vaut réfléchir à des solutions constructives.
decol2 a écrit :
ven. 11 01 , 2019 19:40
Et si tous les constructeurs imitaient Aston Martin, qui va proposer la conversion de ses anciens modèles à l'électrique ?
C'est ici
Et en plus c'est une conversion réversible !
On peut rêver...
Info surprenante. Une tendance qui s'annonce???

nb: Un résumé des commentaires sur la page indiquée >>> "la conversion électrique enlève la noblesse du véhicule". Même si je comprends l'argument, j'y vois une considération d'égoïste (qui se moque du CO2, des particules, de la mauvaise odeur, du bruit, des guerres pour le pétrole, des oppressions financées par les pétro-régimes).

Il y a un autre commentaire original sur la conversion électrique:
Proposition intéressante pour des autos de collection populaires ( voir ce que proposent deux constructeurs français à partir de la Mehari ), mais belle imbécilité que de convertir des caisses de plusieurs dizaines ou centaines de milliers d'euro : la qualité de leur mécanique est bien entendu partie majeure de leur intérêt et de leur valeur.
Et un retour d'expérience:
Je connais vaguement une personne (le frère de l'ex d'un ami) qui aime les belles et anciennes voitures, il a dégoté, pas chère, une Bentley cabriolet des années 80 avec moteur V8 HS. Afin de l'électrifier il a acheté une Tesla accidentée au Canada qui a été démontée, et il a récupéré les pièces. Il a trouvé une boite Hollandaise pour faire les travaux et qu'elle soit immatriculée en Hollande (c'est tout à fait légal la bas).

Pb : la Bentley est non roulante, il ne peut faire lla CG française à son nom ... donc le labo de validation Hollandais n'accepte pas de traiter son dossier ...

Pourtant il est prêt à lâcher plusieurs dizaines de milliers d'euros dans l'histoire, mais il est coincé.

Il existe un français qui a bossé en Roumanie sur l'électrification de voitures comme des Dacia, les véhicules sont "validés" au niveau Européen, Renault n'a jamais accepté la transformation, qui n'est donc pas légale sauf à faire valider chaque transformation ! résultat comme il est pro de l'auto il roule avec une logan électrique qui a des plaques prototype !

En France c'est simple, il est possible de changer la motorisation d'un véhicule si le constructeur donne son accord !

et pas la peine d'essayer avec un véhicule en carte grise collection, la FFVE ne reconnait même pas les modifications de carburants (actuellement pas de GPL en CGC sauf si c'est d'origine constructeur), alors un changement de motorisation ...

Terminée l'époque ou en mettait un diesel à la place d'un essence, un dossier, un tour aux Mines et hop c'était noté sur la CG :(
Peugeot 106 (1997)
Trottinette à réviser

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1072
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » dim. 13 01 , 2019 20:17

Peugeot 106 (1997)
Trottinette à réviser

Répondre

Retourner vers « Discussions, politiques VE, propagande et prises de têtes... »