Les artistes et "la fin du monde"

Forum de discussion sur tous les sujets qui n'ont pas de rapport avec les véhicules électriques ou les autres forums spécifiques.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

ncaar
Messages : 1737
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par ncaar » mar. 19 02 , 2019 22:00

élecolo a écrit :
mar. 19 02 , 2019 0:53
... Donc l'individu vertueux qui se bride est frustré de voir son voisin continuer les erreurs sans rien vouloir voir, sans subir d'impact négatif (perte d'argent, perte de marge de manœuvre, honte).
C'est marrant car ça fait plusieurs fois que tu avances cette notion de "sacrifice" non payé en retour (ai-je raison de ne pas vouloir faire de gosses ? Si l'effondrement est pour dans 20 ans, je n'adopterais pas la même stratégie que si c'est l'année prochaine, etc...).
Profonde erreur ! L'individu vertueux ne se bride pas, il vit en parfait équilibre avec sa conscience et n'est pas envieux de la surconsommation de son voisin. La sobriété porte en elle sa récompense : la sérénité ! Tu n'as aucun compte à rendre à quiconque. La liberté n'a pas de prix !
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par élecolo » mer. 20 02 , 2019 0:01

Ce n'est pas que j'attends une récompense pour mon "sacrifice" (voir plus bas). La frustration, c'est d'être le seul à ramer... Ou le seul à se défoncer pour sauver l'affaire... Ou à faire de gros efforts difficiles pour préserver une ressource commune (ou le bien être animal ou autre chose de plus abstraite comme un aspect noble de la culture, je pourrais multiplier les exemples) alors que d'autres individus cons saccagent tout, abusent de tout, par ignorance et médiocrité et égoïsme. La situation actuelle fait que même si un type consent de gros efforts de vertu environnementale, un autre peut tout annuler rien qu'en prenant l'avion régulièrement pour des raisons futiles, en mangeant beaucoup de chair animale, en consommant beaucoup d'emballage, en ayant 8 gosses, en bétonnant, en tronçonnant des forêts anciennes... Je n'ai aucune envie de tout cela... Cela ne me fait nullement envie (sauf l'avion, pour tout ce que cela ouvre comme potentiel d'exploration du monde rapide, facile et pas cher).

J'apprécie la sérénité, mais je ne suis pas un être de lumière, parfait de vertu, Bouddha ou Jésus. Tout cela est beau mais idéal... Je suis juste un être humain vivant en 2019 qui aimerait préserver au mieux ce qui nous reste de potentiel de vie... Et que l'effort ou le sacrifice soit mieux partagé. Car il y a actuellement une grave injustice sur ce point. On prépare actuellement un enfer sur Terre...

Je ne demande pas de récompense, juste le droit de vivre pour les innocents et pour la Planète et pour les animaux... Toutes ces entités qui n'ont pas la capacité de se défendre contre l'impact humain. L'inconvénient que j'ai évoqué est que la surconsommation de mon voisin prive des innocents de leur droit de vivre... La seule défense de la Planète étant d'effacer toute vie sur Terre, lorsque l'on aura détruit la biosphère. Je trouve surréaliste d'avoir à expliquer cela...

On peut être un ermite vertueux. Ce n'est pas du tout mon objectif, même si j'apprécie la sobriété, la nature, l'indépendance, et les moments avec moi-même.

La fin de ton message me laisse perplexe. "Tu n'as aucun compte à rendre à quiconque. La liberté n'a pas de prix !"

Tu parles de moi ou bien tu décris ton idéal philosophique à toi ? Parce que cela peut être interprété comme un nihilisme absolu. N'avoir de compte à rendre à quiconque + la liberté comme valeur absolue (à n'importe quel prix?) = *je fais ce que je veux* / *je suis absolument libre* / *j'emmerde ceux qui veulent me brider* / *il n'y a pas d'éthique* / *mon impact sur la Planète n'a aucune importance* / *après moi le déluge*...

J'ai beau envisager le scénario d'une annihilation de la vie sur Terre à courte échéance ("2026"), je garde en moi l'ambition de faire durer la merveille de notre biosphère autant que possible...

ps: rester serein alors que le monde court à sa perte (et qu'il y a potentiellement quelque chose à faire pour modérer le chaos et prolonger un peu la vie, voire sauver la vie) me semble inapproprié et même anti-spirituel. Mais peut-être serait plus spirituel de jeter l'éponge et de laisser le monde s'effondrer... Et de vivre en bienheureux les années qui restent... Je fais un constat convergeant (dans divers domaines) ces derniers temps: une minorité essaye de sauver le coup, mais une majorité molle ou conne préfère aller droit dans le mur...

Je suppose qu'arrivera un seuil où même les personnes de bonne volonté lâcheront l'affaire. Ces personnes courageuses qui s'occupent d'associations (y compris écologiques), qui travaillent dur (personnel médical, industrie, services essentiels, paysans) et paient des impôts, qui font tourner la machine (fonctionnaires, techniciens, ingénieurs, et même certains politiques utiles!), les gens ordinaires bienveillants et patients et cultivés. Et avec leurs disparition, ce sont les derniers piliers branlants de la civilisation qui cèderont. Il y aura peut-être un baroud d'honneur, une ultime débauche de plaisir débridé et d'excès total...

cf le dernier scandale Stocamine en Alsace, on va bétonner des déchets ultimes toxiques dans une ancienne mine de potasse reconvertie en centre de stockage provisoire en court d'affaissement, sous une méga nappe phréatique... Les experts et les politiques ont décidé de ne pas tenter d'enlever les 40 000 tonnes de déchets à 500m sous terre... J'ai l'impression que l'on commence à tout laisser partir à vau l'eau... Il y avait un ancien mineur qui a ensuite travaillé pour Stocamine. Il pleurait devant la caméra car il a compris qu'il a participé à une opération potentiellement très néfaste.
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Avatar du membre
man3515
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 2876
Enregistré le : ven. 30 10 , 2015 22:08
Mes véhicules : Clio élec 1996
Localisation : FR - 45 - Briare

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par man3515 » mer. 20 02 , 2019 11:04

Tu sais qu'il existe un mouvement qui consiste à dire "consommons le plus possible, comme des fous" dans le but d'accélérer la venue de ce point "crash/annihilation/catastrophe" ?
La motivation de ce mouvement est de se dire "plus tôt on se prendra le mur, plus tôt l'Homme sera obligé d'agir, et au final on fera moins mal à la Terre". :)

ça peut paraître "idiot" au premier abord, mais franchement cela me parait plus réaliste et potentiellement plus efficace que vouloir faire arrêter de prendre l'avion ou manger de la viande à tout le monde actuel...
Il n'y a que lorsque l'Homme sera au pied du mur qu'il réagira vraiment et prendra les décisions qu'il faut, par obligation. Je pense que tout le monde ici est d'accord là-dessus. :wink:

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par élecolo » mer. 20 02 , 2019 15:36

Le même principe animait certains partisans (probablement ultra rares) du bareback homo séropositifs qui se faisaient un plaisir de contaminer volontairement des personnes séronégatives non consentantes/non averties... L'idée étant que si tout le monde a le SIDA, la population sera beaucoup plus motivée pour trouver une "solution". Et tout le monde sera à égalité...

Je ne sais pas si accélérer le seuil de rupture de la biosphère (ou en tout cas de chaos environnemental) pourrait être salvateur. Cela me semble une stratégie risquée car le mur n'est pas juste une limite qui nous force à nous arrêter... C'est potentiellement une limite fatale... Je suspecte plutôt dans cette idée une belle excuse nihiliste-jusqueboutiste enrobée de bonne conscience. Car si les partisans de l'accélération sont des 68ards qui crèveront bientôt, peu leur chaud que le monde aille à vau l'eau...

Une meilleure stratégie est d'augmenter le potentiel de prise de conscience à l'aide de communication, de taxes et d'impôts basés sur l'impact environnemental, des lois strictes, des incitations financières à l'écologie. Certains pensent que l'on peut réformer le système... D'autres pensent qu'il faut changer le système... Reste à voir comment on fait l'un ou l'autre...

L'idée d'un choc psychologique est judicieuse... Mais a-t-on besoin de bousiller la Planète de façon accélérée pour cela ? Je vais réfléchir à d'autres options de choc psychologique... C'est une idée rafraîchissante. Merci man3515! :D (Si vous avez des suggestions d'électrochoc...)
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

ncaar
Messages : 1737
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par ncaar » mer. 20 02 , 2019 16:02

élecolo a écrit :
mer. 20 02 , 2019 0:01
La fin de ton message me laisse perplexe. "Tu n'as aucun compte à rendre à quiconque. La liberté n'a pas de prix !"
Tu parles de moi ou bien tu décris ton idéal philosophique à toi ?
Je parle de moi et ce n'est pas un idéal philosophique, mais une réalité vers laquelle je tends : j'en ai ras le bol d'être emmerdé sans arrêt (et de plus en plus, d'ailleurs) par tout un tas de gens et de structures auxquels je ne demande rien. Le simple fait de réduire ton périmètre de vie à l'essentiel et de reprendre ton existence en main (et donc de reprendre la main sur ton existence ...) permet d'évacuer la majorité de ces parasites et autres insectes piqueurs.
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par élecolo » mer. 20 02 , 2019 16:57

Dans ce sens, c'est tout à fait légitime que de rester libre. De rester vivant aussi... Attention tout de même à ce que des nuées de parasites ne déboulent pas dans ton périmètre (même restreint!), si tu n'y prends garde... Et attention à ce que la Planète n'explose pas (cela inclurait ton périmètre)...
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Avatar du membre
man3515
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 2876
Enregistré le : ven. 30 10 , 2015 22:08
Mes véhicules : Clio élec 1996
Localisation : FR - 45 - Briare

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par man3515 » ven. 22 02 , 2019 8:02


Arnaud M
Messages : 699
Enregistré le : mer. 08 07 , 2009 19:05
Mes véhicules : Ax 96 (diag Lexia3) - Matra I-step Cross 09 - Saxo+106 epave
Localisation : Fr-46-Figeac
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par Arnaud M » jeu. 04 04 , 2019 23:20

Il a bon dos le CO2... Les 9 plus gros porte conteneur consomment autant que toutes les voitures du monde...
En plus, si vraiment le CO2 était le vrai responsable du réchauffement, les politiques auraient en effet pris les décisions qui s'imposent. Comme Trump, tous nos dirigeants savent très bien que l'atmosphère de Mars se réchauffe 4 fois plus vite que celle de la Terre depuis 2004, que les cycles solaires sont en panne depuis 2011, qu'en 2016 le nombre de météores a été multiplié par 10 depuis 2009, que les éruptions de volcans sont 5 fois plus nombreuses, et je ne parle pas des séismes. Ils savent que consommer moins de CO2 ne va pas pouvoir faire grand chose contre ce qui s'en vient...

La seule pollution sur laquelle il faut se battre, c'est les pesticides, fongicides et herbicides qui détruisent la base de la chaîne alimentaire. De plus en plus de zones mortes sans oxygènes dans tous les océans du globe, les abeilles disparaissent depuis 10 ans, il n'y a quasimment plus d'insectes écrasés sur les pare-brise depuis 2013, les oiseaux disparaissent en masse du coup (plus d'hirondelles), et en droite ligne derrière c'est l'homme...

Avatar du membre
triphase
Messages : 11688
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - Kia eSoul - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par triphase » ven. 05 04 , 2019 0:36

9 porte conteneurs = toutes les voitures du monde? Va falloir apporter des preuves! En ce qui me concerne, je peux facilement calculer qu'il y a une erreur de plusieurs ordres (100 ou 1000 ou...). Il s'agit là d'une légende urbaine colportée depuis des années dans les réseaux sociaux. Elle est tellement courante qu'on la trouverait vraisemblable. Surtout que nous sommes tous automobilistes mais pas armateurs. Donc c'est rassurant de dire que la pollution, c'est les autres. Mais elle ne résiste pas au simple calcul. Mais qui sait (ou a envie de) le faire, ce calcul?

Le transport maritime reste le moins consommateurs d'énergie à la tonne-km. Bien sûr on peut s'interroger sur la nécessité de tout importer de l'autre bout du monde, mais c'est un autre débat.
i-MiEV 80kkm (4 roues)
e-Soul (4 roues aussi)
Quest (bolide à pédales sans moteur, 3 roues)
Zero S de 2014, (2 roues)
Mavic Mini (4 rotors)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm)

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par élecolo » ven. 05 04 , 2019 17:37

Pour rire un bon coup, voir cet article (pas terrible journalistiquement) et lire le commentaire délicieux tout en bas de la page! :)

Idée reçue : non, 15 porte-conteneurs ne polluent pas autant que toutes les voitures de la planète
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

ncaar
Messages : 1737
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par ncaar » ven. 05 04 , 2019 20:50

triphase a écrit :
ven. 05 04 , 2019 0:36
Bien sûr on peut s'interroger sur la nécessité de tout importer de l'autre bout du monde, mais c'est un autre débat.
Le top, c'est quand même les gigots d'agneau congelés de Nouvelle-Zélande : 10 000 km Qui dit mieux ? :mrgreen:
Alors qu'on a de l'agneau AOP de Barèges-Gavarnie ... utilisation intelligente de la moyenne et haute montagne française.
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par élecolo » ven. 05 04 , 2019 23:34

ncaar a écrit :
ven. 05 04 , 2019 20:50
Le top, c'est quand même les gigots d'agneau congelés de Nouvelle-Zélande : 10 000 km Qui dit mieux ? :mrgreen:
Alors qu'on a de l'agneau AOP de Barèges-Gavarnie ... utilisation intelligente de la moyenne et haute montagne française.
Intelligente ? Que la cruauté soit locale ou importée de l'autre bout du monde, il n'est pas particulièrement intelligent d'amener d'innocents agneaux (des bébés animaux, pour mémoire) à l'abattoir... :(
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

ncaar
Messages : 1737
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par ncaar » sam. 06 04 , 2019 6:58

élecolo a écrit :
ven. 05 04 , 2019 23:34
Que la cruauté soit locale ou importée de l'autre bout du monde, il n'est pas particulièrement intelligent d'amener d'innocents agneaux (des bébés animaux, pour mémoire) à l'abattoir... :(
... bébés animaux qui sans cela ne seraient jamais nés (vaut-il mieux ne pas exister ou naître et mourir ? Vous avez 4 heures :mrgreen: ). Les chevreuils qui bouffent consciencieusement toutes les nuits les bourgeons (des bébés feuilles, pour mémoire) de mes haies bocagères n'ont pas tes scrupules ...
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 12350
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Ex Clio 5 portes, VW e-Up 2.0, 3 Scoot'elec
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par moulino51 » sam. 06 04 , 2019 10:10

Et puis, il faut relativiser, pour "les bébés animaux d'élevage" la survie de l'espèce n'est pas menacée comme l'était celle des "bébés phoques" a une certaine époque. :mrgreen:

Et puis c'est tellement bon un gigot d'agneau, une belle cote de bœuf, ou une cote de porc dans l'échine, laisse nous au moins ce plaisir STP sans venir nous rabâcher ta Véganite a chaque sujet, c'est bien dommage et ça déprécie fortement tes autres sujets.

Maintenant qu'on mange de moins en moins de viandes est une bonne chose pour la planète, mais c'est surtout le cout qui fait qu'on en mange moins.


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Les artistes et "la fin du monde"

Message par élecolo » dim. 07 04 , 2019 17:50

On ne relativise pas l'éthique... Il ne faut que quatre secondes pour comprendre qu'il vaut mieux ne jamais naître que de naître pour être envoyé bébé à l'abattoir. Appliquez cela à l'humain et l'argument vous paraîtra plus facile à capter... On ne peut reprocher à un animal sauvage herbivore de manger de la verdure (bourgeons ou feuilles) surtout si l'humain réduit les espaces naturels "comestibles" pour les herbivores... Et les humains ont aussi réduit les prédateurs des chevreuils...

ps: Je réalise que je n'avais jamais vraiment creusé l'impact environnemental du transport international de substances d'origine animale. Qu'il s'agisse de crevettes ou de morceaux de cadavres de bébés animaux ou de poissons ou de poulets, cela demande une énergie et une infrastructure énorme pour maintenir la chaîne du froid et transporter / stocker tout cela... Manger des animaux augmente la probabilité d'importation / exportation car certains animaux ne vivent ou ne sont exploitables à bas coût que dans certaines régions du monde. Pour les aliments d'origine végétale, ils sont probablement plus facile à produire localement (ou à remplacer par d'autres). Quelque soit la région (sauf quelques extrêmes inhospitaliers comme les déserts chauds ou froids).

Un argument de plus à rajouter à mon stock (déjà énorme).

Il est intéressant d'imaginer la façon dont l'effondrement impactera concrètement l'alimentation humaine en Occident. A priori, relocalisation, simplification et restriction calorique.
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Répondre

Retourner vers « Papotages en tous genres (non VE !) »