Avion hybride

ULM, para-moteur, avion, tout ce qui vole grâce à des électrons...

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
rover17
Messages : 890
Enregistré le : ven. 05 10 , 2007 19:17
Localisation : Charente maritime

Avion hybride

Message par rover17 » ven. 24 07 , 2020 20:35

Bonsoir ,
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... PaN1Hj2IbQ

Royan : d'anciens ingénieurs d'Airbus préparent le vol inaugural d'un avion unique hybride-électrique
A Médis, près de Royan, une équipe d'anciens ingénieurs d'Airbus met la touche finale à un avion à propulsion hybride-électrique. L'appareil équipé de 5 moteurs peut accueillir 10 passagers et prépare son vol inaugural en septembre prochain.

Publié le 23/07/2020 à 11h18
L'avion Cassio est un appareil à propulsion hybride-électrique.
L'avion Cassio est un appareil à propulsion hybride-électrique. • © Voltaero
Charente-Maritime Royan
Dans un hangar de Médis, près de Royan, en Charente-Maritime, une petite révolution dans le monde de l'aérien se prépare. Une équipe de quinze personnes termine la mise au point d'un avion nouvelle génération, équipé d'un système de propulsion hybride-électrique. Son nom : Cassio.

On veut démontrer que l'on est capable de décoller en mode électrique, de passer en palier en mode hybride-thermique et de revenir se poser en mode électrique.

Didier Esteyne, co-gérant VoltAéro

Un avion plus écologique
A l'intérieur, tout le monde s'active en vue du vol inaugural de l'appareil, prévu en septembre 2020.

"A l'avant de l'appareil, vous voyez le bloc des trois batteries qui alimentent les trois moteurs électriques arrière", décrit Didier Esteyne, co-gérant de la société VoltAéro. "Sur la voilure, vous voyez les hélices et les moteurs électriques Safran eux-mêmes alimentés par un bloc batterie situé dans la voilure. A l'arrière, le bloc hybride avec un moteur thermique accouplé à ces trois moteurs électriques."
L'équipe de 15 salariés termine la mise au point de l'avion nouvelle génération Cassio.
L'équipe de 15 salariés termine la mise au point de l'avion nouvelle génération Cassio. • © Laurent Pelletier / FTV

A l'origine de ce projet, se trouvent trois anciens salariés d'Airbus. Dès 2017, ils se lancent dans la construction d'un avion plus écologique.

"On veut démontrer que l'on est capable de décoller en mode électrique, de passer en palier en mode hybride-thermique et de revenir se poser en mode électrique", explique Didier Esteyne.

Reportage de Frédéric Cartaud et Laurent Pelletier. Montage de Philippe Ritaine.
Les inventeurs en sont convaincus : ce petit avion silencieux et économe aura de multiples utilisations, pour les privés et les compagnies régionales, par exemple. Dans un premier temps, son autonomie en vol sera de 3 heures et devrait voler à une vitesse de croisière de 260 km/h.

La région Nouvelle Aquitaine et quelques fonds privés participent au financement de ce projet estimé à 70 millions d'euros. Le Cassio sera ensuite fabriqué en série dans la région.
Le VE , j'y viendrais ...

bambou
Messages : 1606
Enregistré le : jeu. 02 08 , 2012 10:34
Mes véhicules : iOn, Prius, VAE Matra LX, Monoroue inMotion V8
Localisation : FR-35-Rennes

Re: Avion hybride

Message par bambou » sam. 25 07 , 2020 10:18

Nouvelle Aquitaine... Ca rappelle Mia, non ?
Ionisé le 3/09/2012, et heureux de l'être !

Avatar du membre
triphase
Messages : 11255
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Avion hybride

Message par triphase » mar. 28 07 , 2020 11:27

Trop beau pour être vrai. Ou suis-je grincheux? Mais le projet a l'air solide. Construit sur les reliques acquis de l'E-Fan...

Autant l'hybride (plus ou moins rechargeable) peut avoir du sens pour un véhicule terrestre évoluant dans un pays sans prises (bornes) de recharge, autant pour un avion (qui vole dans une masse d'air sans bornes...) on se pose la question puisqu'il vole pour l'essentiel à puissance constante, et que la régé est une notion quasi irréaliste en aviation.

Cependant, dans le cas présent cette hybridation est présentée comme un avantage sécurité (plusieurs moteurs indépendants y compris pour leur source d'énergie) et surtout comme un avantage "bruit" au décollage et au taxiage, ce qui peut intéresser sur les plateformes presque urbaines.

Maintenant, on peut aussi dégommer ces arguments en disant que les moteurs d'avion à combustion ont quand même atteint un niveau de fiabilité qui ne met plus trop en péril la sécurité. Par ailleurs le bruit d'un avion à hélice provient surtout...de son hélice! Sur leur site ils revendiquent -4dB de bruit. C'est bien mais pas kollossal.
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues) ; anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
Zero S de 2014, (2 roues)
Mavic Mini (4 rotors)

bambou
Messages : 1606
Enregistré le : jeu. 02 08 , 2012 10:34
Mes véhicules : iOn, Prius, VAE Matra LX, Monoroue inMotion V8
Localisation : FR-35-Rennes

Re: Avion hybride

Message par bambou » mar. 28 07 , 2020 13:19

Je suis d'accord avec toi.
Pour faire décoller l'avion, il faut beaucoup d'énergie, donc beaucoup de batteries.
Or le poids est l'ennemi de la consommation d'un avion.
Transporter ces batteries coûte donc cher...

Par ailleurs, pas sûr que ça tombe bien : les vols courts sont de plus en plus critiqués (voire interdits).
Ionisé le 3/09/2012, et heureux de l'être !

Avatar du membre
romelec
Messages : 2041
Enregistré le : mar. 05 06 , 2007 1:31
Mes véhicules : Vélo de ville électrifié
Localisation : FR-13-Aubagne
Contact :

Re: Avion hybride

Message par romelec » mar. 28 07 , 2020 14:00

Un peu plus d'infos: https://www.aerobuzz.fr/aviation-genera ... electrique



L'atterrissage électrique c'est après avoir rechargé les batteries en vol :roll:
Par contre livraison fin 2022 c'est du grand n'importe quoi, mais il faut bien faire rêver les généreux donateurs...

Avatar du membre
triphase
Messages : 11255
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Avion hybride

Message par triphase » mar. 28 07 , 2020 15:40

Les vols courts (ou très courts) sont fréquents, non pas en service "commercial" mais en "école", donc sur des petits avions. Il faut bien apprendre à décoller et atterrir. Et pour cela, il faut pratiquer... Le simulateur ne fait pas tout (bien que de plus en plus et il est électrique!).
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues) ; anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
Zero S de 2014, (2 roues)
Mavic Mini (4 rotors)

Répondre

Retourner vers « Véhicules électriques volants »