trottinette électrique gyroboarder i1 à 99 € auchan 9-15 janvier 2019

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
filomat
Messages : 2607
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

trottinette électrique gyroboarder i1 à 99 € auchan 9-15 janvier 2019

Message par filomat » ven. 11 01 , 2019 19:33

J'ai "craqué" pour cette trottinette ce soir en voyant qu'elle avait des suspensions avant et arrière, de "grandes " roues (diamètre 20 cm) et surtout la roue propulsive à l'arrière car je trouve que les trottinettes à "traction avant" ont trop de poids sur l'avant (l'arrière se soulève quand on soulève avec le guidon).

Au déballage (elle est en charge) j'ai un peu cherché comment la déplier : Il faut tirer sur le guidon en la maintenant au sol avec le pied.

Elle est assez originale par rapport aux trottinettes qui ont deux manettes (une pour accélérer et une pour freiner) : Il y a une seule gachette qui sert à freiner et couper le moteur (ce qu'ils appellent couper le mode propulsion). Cette gachette dénommée "frein avant" est donc sur la poignée gauche du guidon (ce n'est pas un accélérateur).

Ce mode propulsion se déclenche si on lance la trottinette (après avoir connecté la batterie avec un petit bouton qui se trouve sous le plancher de la trottinette) : Je n'ai pas encore essayé mais il est indiqué qu'un son avertit du passage en mode propulsion : Je suppose qu'alors la trottinette se stabilise à 12 km/h (sa vitesse max).

Pour freiner et quitter le mode propulsion on peut aussi freiner avec le garde-boue arrière.

un son avertit lorsque l'on quitte le mode propulsion.

Pour repartir en mode propulsion il faut alors "pédaler" à nouveau une ou deux fois .

Finalement cela répond parfaitement à la notion de pédalage assisté chère aux vélos électriques et devrait donc permettre (si toutefois le législateur était logique avec lui-même :) ) d'éviter des frais d'assurance en complément de la responsabilité civile multirisque habitation.

La batterie parait facile à échanger sous le plancher dans un petit coffret en alliage léger (liion 18650, 22 V, 2,5 Ah, charge en 2 à 3 h - le voyant est déjà vert alors que je viens de la mettre en charge).

Poids de la trottinette 8 kg (7,9 sur la notice), le plancher est assez large pour poser les deux pieds côte à côte, mais il n'est pas assez long pour y poser en plus le panier à vélo comme je peux le faire facilement sur mes autres trottinettes à plancher plus long .... Il faudra que soit je prenne un sac à dos, soit que je revienne à un sac accroché sur le guidon (puisqu'il y a moins de poids sur l'avant vu que la roue motorisée est à l'arrière),soit que je bricole un petit support à poser sur le plancher.

De plus en plus de progrès sur les trottinettes avec en même temps une normalisation des prix : C'est bien la preuve qu'au plan mondial elle devient un outil de transport individuel et multimodal incontournable, ce que les autorités européennes seront bien forcées de constater après avoir repoussé n fois leur plan mobilité.

A demain (quand il fera jour) pour la prise en main à l'extérieur.
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2607
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: trottinette électrique gyroboarder i1 à 99 € auchan 9-15 janvier 2019

Message par filomat » sam. 12 01 , 2019 12:50

J'ai utilisé la trottinette (gyroboarder i1 à 99€) ce matin pour aller faire mes courses.

Elle est nettement moins puissante que l'autre gyroboarder ( la "i11") qui était à 129 € la semaine dernière.

Le fonctionnement est conforme à la description : Une fois lancée le moteur se met en marche et maintient la vitesse et on arrête la trottinette en appuyant sur la gâchette de commance du frein électrique ou en appuyant du pied sur le garde boue arrière.

La vitesse est faible (par rapport à la i11), la puissance également (descendre dès qu'il y a une pente).

Je ne l'ai pas encore bien en main (en pieds :) ) : En traversant un passage piéton j'ai voulu marcher un peu plus vite pour ne pas trop faire attendre les voitures qui s'étaient arrêtées pour me laisser passer, ce qui a eu pour effet de déclencher le moteur et voir la trottinette s'envoler avant d'appuyer sur le frein afin qu'elle redescende sur le plancher des vaches.

En revenant je n'avais pas coupé la batterie, le temps de déballer mes courses et une alarme m'a rappelé qu'il fallait la couper.

Par moment j'avais beau pédaler et le moteur ne se mettait pas en route.

Je n'entends pas les avertissements de mise en route ou arrêt du moteur comme indiqué dans la notice, mais il est vrai que l'à où j'habite on n'entend rien car tout est couvert par les bruits de la circulation automobile.

Il me reste à étudier plus en détails et sur le terrain le fonctionnement, mais il me faut bien mettre en garde les éventuels clients de cette "bonne affaire auchan" car elle est moins puissante que d'autres trottinettes à peine plus chères et qui ont un fonctionnement plus "classique", c'est à dire une gâchette pour l'accélération et une autre pour le frein.

Etant moins puissante elle est à priori moins dangereuse aussi que les autres trottinettes, d'autant plus qu'elle est mieux équilibrée par le poids de sa roue arrière motrice.

Ce que je prenais pour un coffre à batterie sous le plancher est indiqué comme étant un contrôleur brushless 24V 9 A et la largeur est inférieure à 650 mm, donc les élements 18650 n'y sont pas, du moins en travers (peut-être dans le sens de la longueur ?).

Il y a une petite vitre sur le plancher au-dessus du ressort de la suspension arrière : Il me semble que c'est à titre "commercial" pour monter qu'il y a une suspension car sinon je ne vois pas d'autre usage de cette partie transparente. La suspension ne semble pas jouer un rôle de contact électrique puisque la trottinette "s"envole" quand on n'est pas dessus :D

La béquille est à oublier tant que le patin ne s'est pas un peu usé (la trottinette tombe de l'autre coté quand on la met sur béquille).

La construction semble solide, peu de plastique (ou du plastique de qualité qui ressemble à du métal), des ajustements précis et ajustables (par exemple pour les poignées du guidon qui, contrairement à d'autres trottinettes, n'ont ainsi aucun "jeu".

La fabrication des trottinettes en Chine atteint maintenant le niveau de qualité de celle des automobiles ou peut-être de l'aéronautique.

Autant dire que nous ne sommes pas prêts de voir un jour des trottinettes fabriquées ailleurs qu'en Chine.
Que la force soit électrique !

Répondre

Retourner vers « Trottinettes et Gyropodes »