Le train électrique à hydrogène

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
filomat
Messages : 2864
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : e-trottinettes : 1 moonway gyroboarder i1 + 1 archos bolt
Localisation : FR-92-MEUDON

Le train électrique à hydrogène

Message par filomat » mar. 21 05 , 2019 8:35

https://www.zonebourse.com/ALSTOM-4607/ ... -28630323/
zonebourse a écrit :Les deux premiers trains à hydrogène au monde sont déjà en service commercial régulier sur le réseau Elbe-Weser en Basse-Saxe depuis septembre 2018. L'autorité locale des transports de Basse-Saxe (Landesnahverkehrsgesellschaft Niedersachsen, LNVG) exploitera 14 trains Coradia iLint sur cette ligne dès 2021. RMV est donc le deuxième opérateur à adopter la technologie de l'hydrogène sans gaz d'échappement et respectueuse de l'environnement en utilisant les véhicules fournis par fahma.
...
Coradia iLint est le premier train de voyageurs au monde alimenté par une pile à hydrogène produisant de l'énergie électrique pour la traction. Les trains sont aussi silencieux qu'un train de banlieue et sont exempts d'émissions localement, puisqu'ils n'émettent que de la vapeur et de l'eau liquide dans l'environnement.
...
Les nouveaux trains à pile à combustible remplaceront les trains diesel existants sur les lignes suivantes : RB11 (Francfort-Höchst - Bad Soden), RB12 (Francfort-Königstein), RB15 (Francfort - Bad Homburg - Brandoberndorf) et RB16 (Friedrichsdorf - Friedberg). Le montant total de la commande s'élève à 500 millions d'euros.
...
fahma, la filiale de RMV, a lancé un appel d'offres pour 27 trains alimentés par une pile à combustible dans toute l'Europe. Le vainqueur est désormais connu : le constructeur français Alstom livrera les véhicules de type Coradia iLint selon le calendrier modifié en 2022. Outre les trains, la commande comprend également la fourniture d'hydrogène, la maintenance et la mise à disposition de capacités de réserve pour les 25 prochaines années. Alstom propose la fourniture d'hydrogène en coopération avec Infraserv GmbH & Co. Höchst KG, la station de ravitaillement en hydrogène étant située dans les locaux du parc industriel de Höchst.
Finalement la pile à combustible voit le jour avant la centrale nucléaire à eau pressurisée (epr) de Flamanville (qui l'eut cru :?: ... et qui l'eut dit :?: )
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
triphase
Messages : 10307
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Le train électrique à hydrogène

Message par triphase » mar. 21 05 , 2019 9:28

La PAC voit le jour.... Cela fait plus d'un siècle qu'elle existe!

Oui ces trains sont "propres". Mais d'où vient l'hydrogène? Si c'est par reformage du gaz naturel (extrait par effraction chez les potes à Vlad) il serait plus logique de faire rouler le train directement avec du GNV injecté dans le moteur diesel à peine modifié, comme pour les autobus. Plus efficace, moins cher et moins greenwashé.

Dans la mesure où l'hydrogène est produit par électrolyse des excédents EnR (quand le prix du kWh est négatif...), alors c'est pas mal pour les transports lourds professionnels (train, bateau, et plus tard camion ou avion). Mais je ne suis pas sûr que nos cousins germains aient suffisamment d'excédents électriques pour faire tourner une usine d'électrolyse assez souvent pour être rentable.
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
rickobotics
Messages : 630
Enregistré le : mar. 29 01 , 2008 17:16
Mes véhicules : Fluence ZE [12/2011] LOA 135€/mois | 50000km
Localisation : Fr-22 Breizh

Re: Le train électrique à hydrogène

Message par rickobotics » mar. 21 05 , 2019 18:41

Surtout que les modules d'électrolyse ont une durée de vie absolue limitée, qu'ils tournent ou non et que c'est le principal facteur de coût de l'usine ...

Ragnite_Powered
Messages : 6
Enregistré le : sam. 13 04 , 2019 11:01
Mes véhicules : Peugeot 306 (pas encore d'électrique!)
Localisation : BE-Bruxelles

Re: Le train électrique à hydrogène

Message par Ragnite_Powered » lun. 27 05 , 2019 16:49

triphase a écrit :
mar. 21 05 , 2019 9:28
La PAC voit le jour.... Cela fait plus d'un siècle qu'elle existe!

Oui ces trains sont "propres". Mais d'où vient l'hydrogène? Si c'est par reformage du gaz naturel (extrait par effraction chez les potes à Vlad) il serait plus logique de faire rouler le train directement avec du GNV injecté dans le moteur diesel à peine modifié, comme pour les autobus. Plus efficace, moins cher et moins greenwashé.

Dans la mesure où l'hydrogène est produit par électrolyse des excédents EnR (quand le prix du kWh est négatif...), alors c'est pas mal pour les transports lourds professionnels (train, bateau, et plus tard camion ou avion). Mais je ne suis pas sûr que nos cousins germains aient suffisamment d'excédents électriques pour faire tourner une usine d'électrolyse assez souvent pour être rentable.
Surtout que lesdits cousins germains ont renoncé au nucléaire... Pour rouvrir des centrales thermiques :roll: donc je ne suis pas sûr que leur production d'hydrogène soit très propre... Le moteur à hydrogène l'est, mais la production du carburant non, et c'est bien pour ça que la pile à combustible n'est pas encore répandue, c'est plus cher que les moteurs traditionnels sans être plus écologique à cause des besoins de la production d'hydrogène!

Bref, j'espère qu'on n'aura pas à attendre les réacteurs à fusion froide ou autre technologie futuriste pour pouvoir utiliser l'hydrogène comme source d'énergie répandue, que ce soit pour les trains, voitures, camions ou autre chose...

Avatar du membre
triphase
Messages : 10307
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Le train électrique à hydrogène

Message par triphase » lun. 27 05 , 2019 17:52

La fusion froide, oui... Qui fonctionne avec la mémoire de l'eau et l'air comprimé autorechargeable :lol:

Le plus simple est encore d'installer un petit mouvement perpétuel compact avec prise de force sur les 4 roue.
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

rover17
Messages : 848
Enregistré le : ven. 05 10 , 2007 19:17
Localisation : Charente maritime

Re: Le train électrique à hydrogène

Message par rover17 » mar. 28 05 , 2019 17:20

Benveniste inside lol
Le VE , j'y viendrais ...

mimijean
Messages : 2496
Enregistré le : ven. 15 02 , 2013 23:51
Localisation : FR-Nord-Cambrai / Peugeot Ion 16KW depuis 02/13 + 1 de 14.5 pour madame depuis 12/2015

Re: Le train électrique à hydrogène

Message par mimijean » mar. 28 05 , 2019 17:53

triphase a écrit :
lun. 27 05 , 2019 17:52

Le plus simple est encore d'installer un petit mouvement perpétuel compact avec prise de force sur les 4 roue.
Ben vi ! Pourquoi on le fait pas ??? :lol: :arrow:
La peugeot Ion de mimijean. Plus de 90 000 km, avril 2019, 5.5 ans.
Une ion pour Madame 14.5! :D Dire qu'elle disait jamais, décembre 2015-décembre 2018 : 59 000 km mrgreen: et une zoé 12/2018.

Répondre

Retourner vers « Utilitaires et transport collectif »